Lancement de la Chaire IMT Économie des Communs de Données

, , ,

L’Institut Mines-Télécom (IMT) inaugure une nouvelle Chaire pluridisciplinaire « Économie des Communs de Données » (ECD) créée en partenariat avec Newmeric, entreprise spécialisée dans la coopération par les données, et avec le soutien de ses mécènes fondateurs, Dassault Systèmes, L’Oréal et Orange. La Chaire vise à développer des modèles de mise en commun de données, pour créer de nouvelles valeurs économiques et sociétales. Ses travaux s’inscrivent dans le cadre de la stratégie de l’Union européenne en matière de données et apporteront aux entreprises et collectivités des cadres de coopération autour des données, sûrs, innovants, opératoires et performants.

Développer l’usage coopératif des données pour une création effective de valeurs

La métamorphose numérique engendre la constitution d’une « datasphère » de données privées, publiques et personnelles. Identifiée il y a plus d’une dizaine d’années comme une source nouvelle de création de connaissances, d’innovation et de valeurs, l’exploration et la mise en œuvre de ce potentiel butte sur de nombreuses difficultés. L’ouverture de données publiques, l’introduction du concept de données d’intérêt général et la réglementation de l’usage des données personnelles (RGPD) ont certes permis un premier développement du champ d’utilisation des données. Il s’agit maintenant d’engager concrètement les entreprises dans la coopération autour de la mise en commun de données privées, sensibles pour leur stratégie de marché et d’innovation, et porteuses d’implications sur leur chaine de valeur.

Construire un cadre de confiance pour mettre en commun des données, produire et partager de la connaissance utile pour l’innovation, la compétitivité et répondre aux exigences de la RSE

Pour aller au-delà du partage de données dans un cadre ouvert (les Data Spaces), la construction de Commun de données entre entreprises partenaires suppose de résoudre des points clés. Ces derniers portent sur la création de communautés d’intérêts entre les partenaires, la prise en compte du cadre réglementaire d’usage et de protection des données en construction au niveau européen, la définition de règles pratiques de mise en œuvre de l’économie de la contribution, ainsi que la mise au point de méthodes et outils de gouvernance et d’usage de la valeur créée.

Francis Jutand, directeur général adjoint de l’Institut Mines-Télécom : « L’Institut Mines-Télécom est membre fondateur de Gaia-X et créateur il y a dix ans de la Chaire sur les données personnelles et les identités numériques (VP-IP). La création de la Chaire Économie des Communs de Données (ECD) se situe dans le cadre de la stratégie de l’IMT sur les données, de leurs infrastructures jusqu’à leurs usages. La Chaire ECD permet d’aborder une problématique essentielle pour la transformation des entreprises par l’usage des données, que ce soit dans leur politique d’innovation et de partenariat, comme dans la prise en compte de leurs parties prenantes dans leur stratégie RSE et leur mission. La collaboration entre les équipes pluridisciplinaires de l’IMT, les experts de Newmeric et les entreprises mécènes autour de différents cas d’usage, va permettre d’avancer rapidement dans l’élaboration de solutions sur ce sujet clé ».

Créer un espace ouvert de recherches pluridisciplinaires et d’expérimentations

La Chaire ECD est créée par l’IMT avec la participation des mécènes fondateurs, Dassault Systèmes, L’Oréal, Orange, et avec la contribution de son partenaire majeur Newmeric. Elle est affiliée à la Chaire Valeurs et Politiques des Informations Personnelles (VP-IP) créée en 2013 et portée par la Fondation Mines-Télécom.

 

La Chaire Économie des Communs de Données fonde ses travaux sur une double démarche de recherches académiques (à la fois en gestion, droit, économie, traitement des données et technologies) et d’études de cas d’usage.

Ces cas d’études seront définis avec les partenaires mécènes. Ils permettront d’explorer les questions clés portant notamment sur la finalité d’intérêt collectif, le partage de la valeur, les conditions juridiques ainsi que les modalités de gouvernance et de gestion d’un Commun de données. La logistique urbaine orientée services, l’économie circulaire, le reporting ESG (critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance) ou encore la rénovation énergétique font partie des thématiques de travail envisagées.

La titulaire de la Chaire ECD est Claire Levallois-Barth, enseignante-chercheuse en Droit et coordinatrice de la Chaire Valeurs et Politiques des Informations Personnelles de l’IMT. La coordinatrice est Caroline Alazard, spécialisée en innovation pour une société numérique responsable et co-fondatrice, présidente de la SCIC Newmeric (Société Coopérative d’Intérêt Collectif).