Dans le cadre des discussions sur le futur programme-cadre pour la recherche et l’innovation (PCRI) FP10, l’Institut Mines-Télécom (IMT) plaide pour un soutien accru à la recherche fondamentale et à l’innovation en Europe. Face aux enjeux globaux et le nécessaire soutien à la compétitivité européenne, son écosystème de recherche et d’innovation doit être à même de tirer le meilleur partie des opportunités que représentent les transitions énergétique, numérique et industrielle.

L’Institut Mines-Télécom soutient que le FP10 doit:

  1. Soutenir la résilience européenne en garantissant la flexibilité du programme pour permettre d’investir rapidement dans des initiatives renforçant la capacité de réaction de l’Union européenne (UE) aux perturbations climatique, géopolitique, économique ou industrielle.
  2. Garantir l’excellence de la recherche pour renforcer le leadership de l’Union européenne en matière de R&I par l’intensification du soutien à des projets de recherche de premier rang mondial.
  3. Répondre aux besoins de la société au regard des enjeux actuels en mettant l’accent sur des domaines clés (santé publique et le bien vieillir, l’adaptation au changement climatique, l’industrie, le numérique, et l’inclusion sociale) tout en garantissant que les résultats de la recherche soient accessibles, bénéfiques et lisibles pour les citoyens.

Continuum recherche fondamentale-recherche appliquée-transfert de technologie

L’IMT souligne l’importance de soutenir l’ensemble du continuum recherche fondamentale-recherche appliquée-transfert de technologie. Le renforcement de l’ensemble des composantes du futur FP10, dans leur nature et leur spécificité, permettrait d’assurer un équilibre primordial pour la recherche, le développement technologique et l’innovation en Europe.

En assumant le risque d’investissement dans la recherche fondamentale, l’UE encouragerait l’exploration de nouvelles idées et concepts innovants, conduisant à des avancées scientifiques significatives et à des percées technologiques. L’IMT appelle également à une meilleure collaboration entre les secteurs public et privé pour accélérer le processus d’industrialisation et garantir que les innovations répondent aux besoins du marché et de la société.

En savoir plus sur notre position et nos recommandations pour le FP10 :