5e édition de la journée Futur & Ruptures : 26 janvier 2016

, ,

Le programme Futur & Ruptures vise à financer, au sein de l’IMT, des activités de recherche amont sur des thématiques prospectives. Ce programme est co-financé par la Fondation Mines-Télécom et le Carnot Télécom & Société numérique. Depuis 2008, 125 thèses, dont 9 sur l’appel 2015, et 64 projets courts ont été financés.

L’édition 2016 a vu la présentation de 31 résultats de travaux de recherche : 6 travaux de thèses présentés lors de la conférence et 25 posters exposés pour compléter la richesse des travaux du programme.

Sélection pour le prix des meilleures thèses 2016 de la Fondation Mines-Télécom

30Parmi les travaux de thèses réalisés dans le cadre du programme Futur & Ruptures, 6 doctorants ont été présélectionnés pour présenter leurs travaux de recherche à l’oral lors de cet événement, sur des thématiques aussi variées que les technologies 3D, la biométrie, la cryptographie ou encore le Big Data.

Jury

A l’issue de la journée, un jury composé de partenaires entreprises de la Fondation Mines-Télécom (BNP Paribas, Orange, Nokia, Streamwide, Thales) a désigné 3 nominés pour concourir aux prix des meilleures thèses décernés le 24 mars chez Orange, partenaire de la Fondation Mines-Télécom. Il leur sera demandé cette fois-ci d’exposer leurs travaux en vidéo. Exercice qui permettra au jury de partenaires de les départager le jour J.
Les nominés sont par ordre alphabétique :
Emilie Guy, Télécom ParisTech, pour sa thèse intitulée “Structures de Contrôle de Formes 3D Automatiques
Annelie Heuser, Télécom ParisTech, pour sa thèse intitulée “Distinguishing Distinguishers: A Theoretical Approach to Side-Channel Analysis
François Lamare, Télécom SudParis, pour sa thèse intitulée “Sécurisation des capteurs biométriques par approche OCT

Exposition de travaux de recherche prometteurs : 1 poster récompensé

35Une exposition de 25 posters a permis d’illustrer synthétiquement les autres nombreux travaux de recherche du programme Futur & Ruptures fortement engagés à ce jour. Les doctorants/porteurs du projet, ont ainsi pu lors des pauses/sessions posters, exposer leurs avancées et répondre aux questions des participants. Ces derniers ont été invités à voter pour leur poster favori.

Prix meilleur posterLe Prix du meilleur poster a été remis à la doctorante Olga Kondratyeva, de Télécom SudParis, pour son poster sur le thème : « Timed FSM strategy for optimizing web service compositions w.r.t. the quality and safety issues ».

Retrouvez l’ensemble des posters présentés

Des interventions d’experts

17

50

07

Des interventions de 3 enseignants-chercheurs ont ponctué la journée sur des thèmes aussi variés que :
–    les communications numériques, où Sébastien Houcke, enseignant-chercheur à Télécom Bretagne, a réalisé un état de l’art des activités de l’IMT.

–     la e-santé, qui a permis à Jérôme Boudy de partager son approche de la e-santé et présenter le projet de Living Lab qui se développe à Télécom SudParis.

–    le Big Data, où Talel Abdessalem, spécialiste des enjeux du Big Data, a mis en valeur les défis que rencontrent les entreprises dans la gestion des données.

Enfin, une table ronde sur les enjeux liés aux chaires a réuni :

41Christian Roux, directeur de la recherche et de l’innovation de l’IMT

Christine Balagué, Maître de conférences à Télécom Ecole de Management – Chaire Réseaux Sociaux et Objets Connectés

Mounir Mokhtari, professeur à l’IMT – Chaire Quality of Life

Talel Abdessalem, professeur à Télécom ParisTech – Chaire Big Data for Market Insights

Olivier Vandenbilcke, Chief Data officer de BNP Paribas