L’édition 2021 du QS World University Rankings « by subject » publiée le 3 mars par Quacquarelli Symonds (QS) marque la progression des écoles de l’Institut Mines-Télécom par rapport à 2020. Elles se distinguent dans les domaines de l’Ingénierie et la technologie et des Sciences de base.

Cinq écoles du groupe sont représentées dans quatre disciplines. Ce classement très prestigieux qui tient compte de la qualité de la recherche et de la réputation des établissements confirme le très bon niveau des écoles de l’IMT dans le paysage global de l’enseignement supérieur français.

  • Télécom Paris
    Télécom Paris est classée au 218ème rang mondial dans le domaine général de l’Ingénierie et technologie, ce qui représente une progression de 52 rangs par rapport à l’édition précédente et la place au 6ème rang national. Dans la discipline des Sciences informatiques et systèmes d’information elle monte à la 64ème position (soit le 4e rang national), et pour le Génie électrique et électronique elle se positionne dans la tranche 201-250 ; pour les mathématiques elle progresse jusqu’à la tranche 301-350 (tranche 401-450 en 2020).
  • IMT Atlantique
    IMT Atlantique prend la 326ème place du classement dans le domaine général de l’Ingénierie et technologie (12ème rang national). En Sciences informatiques et systèmes d’information elle occupe la tranche 151-200, soit le 6ème rang national, et en Génie électrique et électronique elle se situe dans la tranche 251-300 (8ème rang national). En Physique et Astronomie, l’école atteint la tranche 501-550.
  • Télécom SudParis
    Télécom SudParis gagne des places en Sciences informatiques et systèmes d’information et s’affiche dans la tranche 351-400 (tranche 401-450 en 2020).
  • EURECOM
    EURECOM, en Sciences informatiques et systèmes d’information progresse dans le classement et se hisse dans la tranche 501-550 avec une position améliorée par rapport à 2019 (551-600).
  • Mines Saint-Etienne
    Mines Saint-Etienne intègre pour la première fois le classement en Sciences informatiques et systèmes d’information, dans la tranche 551-600.