Les Prix IMT-Académie des sciences, créés en 2017, récompensent chaque année des contributions scientifiques exceptionnelles au niveau européen dans les domaines de la transformation numérique, de l’ingénierie de l’énergie et de l’environnement, et des matériaux et fabrication. Pour cette troisième édition, la remise des prix s’est déroulée mardi 26 novembre sous la Coupole de l’Institut de France. Véronique Bellon-Maurel et Guillaume Balarac ont été récompensés.

Deux belles distinctions

Le prix IMT – Académie des sciences se compose de deux récompenses :
– un Grand Prix attribué à un/e scientifique ayant contribué de manière exceptionnelle aux domaines mentionnés ci-dessus par un ensemble de travaux particulièrement remarquables ;
– un Prix Espoir attribué à un/e scientifique de moins de 40 ans au premier janvier de l’année d’attribution du prix ayant contribué par une innovation majeure à ces mêmes domaines.
Ces prix sont remis conjointement par l’Académie des sciences et l’IMT avec le soutien de la Fondation Mines-Télécom. Ils sont dotés de la façon suivante : Grand Prix : 30 000 € ; Prix Espoir : 15 000 €.


Véronique BELLON-MAUREL

Grand Prix



La mesure et la quantification ont orienté toute la carrière scientifique de Véronique Bellon-Maurel. Pionnière de la spectroscopie en proche-infrarouge, ses travaux l’ont amené de l’analyse des fruits à l’agriculture numérique. Au fil de ses travaux fondamentaux, Véronique Bellon-Maurel a contribué à l’optimisation de nombreux procédés industriels. Aujourd’hui directrice de l’Institut Convergences multipartenaires #DigitAg, elle reçoit le Grand Prix IMT-Académie des sciences 2019. Lire la suite

Guillaume BALARAC

Prix Espoir

La turbulence est un phénomène mystérieux en mécanique des fluides. Connue et étudiée depuis des siècles, elle conserve pourtant des secrets que physiciens et mathématiciens peinent à percer. Guillaume Balarac fait partie de cette communauté. Chercheur à Grenoble INP. Il utilise et améliore les outils de simulations pour mieux comprendre les écoulements turbulents. Ses travaux ont notamment déjà donné lieu à des innovations dans le domaine de l’énergie. Récipiendaire du Prix Espoir IMT-Académie des sciences 2019, Guillaume Balarac présente les enjeux scientifiques et industriels autour de son sujet de recherche. Lire la suite