Le Bachelor « Innovation, Management, Technologies Numériques » de l’Institut Mines-Télécom (IMT) et de Sup de Co Dakar, combine sciences de l’ingénieur et de gestion, avec un ancrage marqué au sein du tissu économique local. Ce diplôme est destiné à former, sur le terrain, les cadres intermédiaires qualifiés dont le continent africain a besoin pour accompagner la transformation numérique de son économie. Il s’inscrit dans le cadre du Campus franco-sénégalais, initié par les Présidents Macky Sall et Emmanuel Macron, visant la co-construction de formations innovantes entre établissements français et sénégalais. Un an après sa création, la formation accueille sa deuxième promotion. Les 19 étudiantes et étudiants de première année ont fait leur rentrée le 25 novembre dernier.

À la croisée de l’innovation et de la formation

Les cours du Bachelor sont délivrés dans les locaux de Sup de Co Dakar et les enseignements de type projets dans l’Edulab IMT, un espace d’expérimentation de pratiques pédagogiques innovantes. Situé en plein centre de Dakar, cet espace joue également le rôle de tiers-lieux où acteurs locaux du numérique, enseignants-chercheurs, étudiants, etc., peuvent se retrouver autour de formations courtes ou hybrides, d’ateliers d’innovation, de conférences, de projets…

Michel Pavageau, Directeur des relations internationales de l’IMT, rappelle : « Le continent africain est en pleine mutation. En 2014, le nombre d’étudiants était estimé à 5 millions. D’ici 2030, il en comptera 15 millions de plus. L’Institut Mines-Télécom se veut un acteur de premier plan de cette dynamique de croissance, depuis le Sénégal. »