Fort du succès d’une première plateforme d’expérimentation 5G à la gare de Rennes depuis 2019, la SNCF et ses partenaires Institut Mines-Telecom, Orange et Nokia, annoncent, avec le Secrétaire d’Etat Cédric O, un « Living Labs 5G » dédié aux pratiques industrielles. Localisées dans deux Technicentres rennais, ces plateformes vont prolonger les expérimentations 5G de la gare de Rennes pour soutenir la modernisation et accélérer le passage au très haut-débit sans fil des entités industrielles du groupe SNCF.

Ces plateformes d’expérimentation, les « Living Labs 5G », sont pensées ouvertes à des tiers pour enrichir les cas d’usages, et se nourrir des initiatives des écosystèmes numériques locaux, et notamment bretons.

Dans ce partenariat ambitieux, Orange fournira les services de réseaux télécoms, et l’équipementier Nokia sera en charge des solutions technologiques de connectivité, dont les solutions de réseaux privés. L’Institut Mines-Telecom à travers sa Chaire Valeurs et Politiques des Informations Personnelles, s’intéressera aux notions de confiance et de souveraineté appliquées aux domaines des télécommunications et plus particulièrement à la problématique de l’hébergement de données en marge du réseau (edge-computing). Les enseignants-chercheurs de l’Institut Mines-Télécom (Télécom Paris) travailleront également sur les impacts sociétaux à travers des recherches pluridisciplinaires :  économique, juridique, gestion et design. L’objectif consiste à répondre aux aspirations du grand public et à favoriser une véritable inclusion numérique avec la mise en place d’une charte de confiance.

Les « Living Labs 5G » de Rennes sont conçus dans le cadre de la politique de Numérique Responsable de la SNCF. Ces plateformes permettront d’anticiper de nouvelles approches énergétiques, de nouveaux designs d’environnements radio, et de tester par exemple la cybersécurité ou de garantir la conformité au RGPD des services numériques de demain.