Chaque année, chercheurs, étudiants et industriels se retrouvent lors du Prix Jean Jerphagnon qui récompense l’innovation dans le domaine de l’optique-photonique. Le jury et son président, Alain Aspect des académies des sciences et des technologies, ont désigné cette année deux lauréats. La cérémonie a eu lieu dans le cadre des Rendez-vous Optique-Photonique pour l’industrie du futur organisés par l’Institut Mines-Télécom et l’Académie des Technologies. Ces rendez-vous mettent en lumière les innovations technologiques dans des secteurs industriels de l’optique les plus variées. Deux anciens lauréats du Prix Jerphagnon, Nathalie Picqué de l’institut Max Planck d’Optique Quantique et Vincent Studer de la société Alvéole, ont donné à cette occasion deux présentations respectivement sur la spectroscopie par peigne de fréquences optiques et sur la micro-fluidique et l’imagerie optique appliquées aux neurosciences.

Le Prix Jean Jerphagnon

Le Prix Jean Jerphagnon, organisé par l’IMT et l’Académie des technologies avec le soutien de la Fondation Mines-Télécom, veut honorer la mémoire et prolonger l’œuvre de Jean Jerphagnon, ingénieur des télécoms, inventeur et chercheur, décédé en 2005 et qui mena une carrière remarquable, de la recherche de base à l’innovation, dans le domaine de l’optique et de la photonique. Ce prix, doté de 12 000 € par an, a donc pour objectif de promouvoir l’innovation technologique et la diffusion de l’optique et de la photonique dans tout domaine d’application, en récompensant un chercheur qui a su mener des recherches de pointe, mais aussi a su les transférer.

Les transferts technologiques et les innovations issues de la recherche académique sont nombreux, comme l’illustrent les candidats pour le prix Jean Jerphagnon, qui mènent souvent des projets entrepreneuriaux. Ce prix se veut à la croisée du monde de la recherche et de l’industrie. Les Rendez-vous de l’Optique-Photonique pour l’industrie du futur sont un cadre naturel afin de rassembler ses acteurs pour des échanges sur l’état de l’art ainsi que les grandes avancées à venir.

Le Jury a récompensé deux lauréats :

  • Emmanuel Hugot – Recherche sur les capteurs courbes
  • Yoann Zaouter – Laser à impulsions ultracourtes