L’Institut Mines-Télécom élabore un référentiel de compétences spécialement dédiées à la transition écologique pour former ses élèves

, ,

L’Institut Mines-Télécom (IMT) forme chaque année plus 13 000 étudiants qui seront les prochains ingénieurs et managers, acteurs de la transition vers une économie décarbonée. Tout au long de leur vie professionnelle, quel que soit leur secteur d’activité, ils devront intégrer les enjeux écologiques : finitude des ressources, dérèglement climatique, changements sociétaux, effondrement de la biodiversité, … Toutes les disciplines sont concernées, les enseignements et la pédagogie doivent être repensés en conséquence. C’est pourquoi, l’IMT dont la communauté d’enseignants-chercheurs place l’innovation pédagogique au cœur de ses missions, a établi un référentiel de compétences pour former des ingénieurs et managers conscients et aptes à agir pour la transition écologique.

La transition écologique est par essence une problématique complexe et transverse qui impose un nouveau regard sur la transmission des connaissances. Les sciences de l’environnement ne sont plus une matière à part mais bien une composante qui doit faire partie intégrante de tous les enseignements. Dans cette perspective, l’IMT propose un bloc de 4 méta compétences que doivent acquérir les élèves au cours de leur cursus :

  1. Analyser de manière systémique l’impact des activités humaines sur les écosystèmes et sur le climat
  2. Appliquer une approche historique et prospective favorisant la posture critique et la prise de décision
  3. Incarner une responsabilité individuelle pour agir collectivement
  4. Créer des chaînes de valeurs respectueuses d’un avenir durable : de l’anticipation à la mise en œuvre en passant par l’analyse d’impacts