« Intelligence artificielle ». Difficile de définir une technologie qui regroupe une si grande variété d’outils et de techniques : approche centralisée ou décentralisée, apprentissage supervisé ou non-supervisé, ontologies… Et dans chacune de ces catégories, des ramifications qui vont des réseaux de neurones aux agents autonomes. L’IA est vaste, et riche. Il serait donc dommage de laisser des acteurs économiques puissants la résumer pour nous à un simple gadget de salon, assurément artificiel, mais à l’intelligence discutable.