À l’issue d’un appel à projets lancé par l’Académie franco-allemande auprès des chercheurs de l’IMT et de la TUM (Technische Universität Munchen), sept projets ont été récemment retenus, portant sur les thématiques-phares de l’Académie franco-allemande pour l’industrie du futur. Par ailleurs, une plateforme franco-allemande pour l’IA verra prochainement le jour.

Les projets sélectionnés portent sur les six thématiques suivantes :

  • IA pour l’industrie du futur,
  • Fabrication avancée,
  • Matériaux avancés,
  • Supply Chain et logistique,
  • Efficacité énergétique,
  • Design industriel et Procédés.

Ils seront financés par l’Académie franco-allemande pour l’industrie du futur créée par l’IMT et la TUM, dans le cadre d’une première phase d’amorçage.

Pour Christian Roux, directeur de la recherche et de l’innovation de l’IMT, « l’Académie franco-allemande élargit ainsi son champ d’exploration pour apporter des solutions sur les thématiques stratégiques pour l’industrie du futur afin de soutenir et accélérer la transformation digitale du tissu industriel français et allemand. »

Une plateforme franco-allemande pour l’IA

TeraLab, la plateforme d’Intelligence artificielle de l’IMT, et la TUM, vont travailler à la création d’une plateforme commune d’IA. Celle-ci permettra aux chercheurs des deux instituts et à leurs partenaires industriels de collaborer étroitement, grâce à un accès partagé mais sécurisé aux données. Le projet inclut également la possibilité pour les chercheurs de mettre en valeur leurs travaux et leurs résultats, avec le développement d’outils capables de tester les algorithmes et les data sets utilisés. Ce service sûr, neutre et de confiance facilitera la reproductibilité des résultats dans un cadre partagé de bonnes pratiques.