Le 10 janvier à Barcelone, a eu lieu le lancement du projet AI4EU (Artificial Intelligence for European Union) porté par la Commission européenne. Avec un budget de 20 millions d’euros sur 3 ans, et piloté par Thalès, ce projet doit permettre à l’Europe de prendre sa place sur le devant de la scène mondiale de l’intelligence artificielle. Si AI4EU a pour vocation de réunir et d’animer la communauté européenne de l’IA au sein d’une entité unique, le projet entend également promouvoir des valeurs chères à l’UE : éthique, transparence, et explicabilité des algorithmes. TeraLab, la plateforme d’IA de l’IMT, est partenaire d’AI4EU. Entretien avec sa directrice : Anne-Sophie Taillandier.