CORFISEM, l’association qui rassemble des écoles de l’IMT et des organisations professionnelles, a oP1000264rganisé le 7 octobre dans les locaux du Medef à Paris une conférence-débat : « La formation d’ingénieur par apprentissage : quelle valeur ajoutée pour l’entreprise ? ». Une centaine de personnes étaient présentes à cet événement.

Cette conférence débat s’articulait autour de 3 tables rondes :

  • Quelles sont les attentes des entreprises ? Quelle est la réponse de l’apprentissage au niveau ingénieur ?
  • Comment les écoles répondent-elles à ces attentes ?
  • Réforme de l’apprentissage : les attentes de la société, les impacts pour l’enseignement supérieur.

En conclusion, Philippe Jamet, directeur général de l’IMT, a souligné les raisons de l’investissement des écoles dans l’apprentissage :

  • les écoles sont placées à l’interface entre demande de qualification et besoins des entreprises ;
  • l’apprentissage de niveau bac +5 est un levier de démocratisation de l’enseignement supérieur ;
  • la configuration de l’apprentissage instaure une proximité entre un établissement d’enseignement supérieur et une entreprise dont vont naître de nombreuses opportunités.

Cependant, « cP1000267ertains écueils peuvent en compromettre le développement« , comme « le risque de régionalisation excessive des formations » en termes de niveaux (niveaux IV et V davantage prioritaires comme une sorte d’accompagnement social du décrochage et du chômage), de recrutement, de débouchés ou de contenus ; « la provenance des appentis [qui] se rapproche désormais des voies plus classiques de recrutement » ; et « on peut redouter que les écoles soient incitées à aligner leur offre sur des critères plus régionaux », ce qui engendrerait « une perte d’excellence« .

Pour contourner ces tendances, il semble ainsi « nécessaire de disposer d’une stratégie nationale des formations par apprentissage, qui fixe des objectifs cadres inspirés des besoins actuels et futurs des filières« 

CorfisemQu’est-ce que CORFISEM ?

CORFISEM  est  une  association  créée  en  2008  qui  rassemble  des  écoles  de  l’Institut  Mines-Télécom et  des organisations professionnelles. Elle est une charnière entre l’enseignement supérieur et le monde économique.
CORFISEM s’est fixé pour missions d’être à l’écoute du monde économique afin de déterminer les invariants de la réussite et de la compétitivité des entreprises, de construire collectivement entre enseignement supérieur et monde économique des réponses pertinentes comme par exemple : des formations d’avenir, une approche particulière du métier d’ingénieur-dirigeant/manager, de porter un modèle d’excellence en matière de formation sous statut salarié à travers l’excellence académique  pour  le  futur  ingénieur  ou  manager,  la  haute  valeur  ajoutée  pour  l’entreprise,  la  prise  en compte  de  la complexité des situations professionnelles et leur valorisation, l’exposition à la recherche afin de favoriser l’innovation, la projection internationale et multiculturelle, les approches transdisciplinaires et l’entrepreneuriat.

Télécharger l’invitation presse