L’IMT, l’Académie des Sciences Russe et l’Université d’Etat de Tomsk ont signé un accord de création d’un laboratoire commun, appelé Qualipso, dans le domaine de la qualité des applications Web. Les travaux de recherche portent notamment sur l’utilisation de méthodes formelles pour traiter des questions de validité et de fiabilité des services.

Cet événement a été le point d’orgue d’un séminaire franco-russe de deux jours sur ce même sujet, qui s’est tenu dans les locaux de l’Institut à Paris et qui a rassemblé une trentaine de chercheurs des trois institutions. La création de ce laboratoire commun vient formaliser et structurer une coopération entre des chercheurs de Télécom SudParis et du département des technologies de l’information de l’Université de Tomsk qui dure depuis près de vingt ans et qui a d’ores et déjà donné des gages de succès à travers la production de résultats scientifiques d’excellence. Cette construction vise à renforcer et étendre la collaboration en favorisant notamment la mobilité de chercheurs confirmés, de doctorants et de post-docs entre les trois institutions du partenariat.

Conçu dès le départ de façon à pouvoir accueillir d’autres écoles et équipes de recherche de l’Institut et aussi à intégrer la dimension formation.

Pour David Sadek, directeur de la recherche de l’IMT, « ce type d’action qui nous permet de consolider et de mettre en lumière des coopérations existantes avec des équipes et institutions d’excellence dans nos domaines de recherche et de formation, contribue au rayonnement de l’IMT et s’inscrit en droite ligne de notre politique de partenariat à l’international. »

Pour Viktor P. Ivannikov de l’Académie des Sciences Russe, « d’une part, des méthodes formelles ont réellement commencé à être utilisées, dans la pratique, en génie logiciel ; d’autre part, la France et la Russie ont des traditions enracinées en matière de langages et de modèles formels. Ce qui laisse espérer de nouvelles innovations pour notre coopération franco-russe. »

Pour Dmitriy V. Sukhushin de l’Université d’Etat de Tomsk, « l’ouverture de ce laboratoire commun est le fruit de notre longue collaboration et de notre confiance réciproque. Ce laboratoire international commun offrira de nouvelles opportunités à ses membres et favorisera la prise en compte de leurs recherches par la communauté scientifique internationale. Nous sommes certains que cette prise en compte de nos études contribuera à nous conférer un avantage compétitif mutuel, avec pour objectif de devenir leaders dans les domaines de recherche prioritaires. »

Partenaires signataires :
Viktor P. Ivannikov : Director of the Institute for System Programming of Russian Academy of Sciences
Dmitriy V. Sukhushin, Vice-Rector for Strategic Development of Tomsk State University

 

Télécharger le communiqué de presse au format PDF