Date de mise à jour : 11 juin 2018

Intitulé du poste : Responsable du pôle gestion centralisée de la paie de l’IMT

Localisation : Institut Mines-Télécom – 37-39 rue Dareau 75014 PARIS
Le poste a vocation à être situé à Palaiseau à partir de septembre 2019

Entité/Service : Direction générale / Direction Générale des Services / Direction des Ressources Humaines

Poste du supérieur hiérarchique : Directrice des ressources humaines

Catégorie – métier du poste : II – G (Cadre administratif et de gestion)

Contrat : CDI de droit public / Fonctionnaire de catégorie A en position de détachement

Pour tout renseignement :
Madame Sabine BRAULE Directrice des Ressources Humaines
01 45 81 72 57 – sabine.braule@imt.fr
Monsieur Marc MORELLI Responsable du pôle Développement des compétences, Emploi et Rémunération
01 45 81 74 53 – marc.morelli@imt.fr

Pour candidater : CV et lettre de motivation à emploi@imt.fr

 

 

1. ENVIRONNEMENT DU POSTE
L’Institut Mines-Télécom est un établissement d’enseignement supérieur et de recherche, rattaché au ministère de l’économie et des finances, regroupant 8 écoles : IMT Atlantique, IMT Lille Douai, IMT Mines Albi, IMT Mines Alès, Mines Saint-Etienne, Institut Mines-Télécom Business School, Télécom ParisTech, Télécom SudParis.

La Direction Générale de l’IMT est chargée de l’orientation stratégique de cet ensemble de 4400 personnes et de la coordination du fonctionnement inter-écoles. Elle comprend une Direction des Ressources Humaines, chargée d’apporter un support aux écoles, par son expertise sur des questions complexes et sa capacité d’animation et de coordination des actions communes.

 

2. MISSIONS
– Réaliser la paie pour les agents d’Institut Mines-Télécom Business School, Télécom ParisTech, Télécom SudParis, la Direction Générale et des agents sur cadre de gestion dans les écoles fusionnées Mines/Télécom (IMT Atlantique et IMT Lille Douai)

– Réaliser le bilan social de l’Institut Mines-Télécom

– Contribuer au projet de refonte du SI-RH

 

3. ACTIVITES PRINCIPALES

3.1 Mise en oeuvre et contrôle du processus de paie
– Réalisation du processus de paie, du calcul jusqu’à la transmission pour mise en paiement à l’agent comptable (saisie et vérification des données de rémunération, définition du calendrier…) pour environ 2000 paies par mois,

– Formalisation des contrôles et des procédures pour ce qui relève du processus de paie,

– Veille réglementaire dans le domaine de la paie et mise en oeuvre des nouvelles dispositions (prélèvement à la source, dématérialisation des fiches de paie, modification des taux de charges, etc…), pour tous les types de statuts présents à l’IMT (contractuels de droit public, de droit privé, fonctionnaires, stagiaires, …),

– Paramétrage du logiciel en collaboration avec la Délégation aux systèmes d’information (DéSI)

– Etablissement des déclarations aux organismes sociaux et fiscaux (N4DS, FIPHFP, …),

– Mise en oeuvre coordonnée entre les écoles de la convention avec Pôle Emploi (indemnisation du chômage), ainsi que la gestion opérationnelle avec Pôle Emploi,

– Appui et conseil aux services RH des écoles dans le domaine de la paie, dont l’harmonisation des pratiques, des processus et des documents types.

 

3.2 Encadrement de l’équipe paie
La paie des agents concernés est répartie entre les membres de l’équipe qui assurent le contrôle des éléments de paie, leur saisie dans le logiciel de gestion, la production des documents ad hoc, la tenue des dossiers administratifs, le suivi des situations particulières.

Le responsable du pôle Paie est chargé de :
– L’animation de l’équipe, de l’organisation du temps de travail, de la répartition de l’activité et de son évaluation,
– Le partage des évolutions réglementaires et la formation des membres de l’équipe aux nouveaux dispositifs,
– La coordination, au sein de l’équipe, des réponses aux écoles

 

3.3 Réaliser le bilan social de l’Institut Mines-Télécom
– Production de l’ensemble des données pour le bilan de la Direction Générale et assure la consolidation des données pour le bilan social de l’IMT
– Production des tableaux de bord et de leur analyse

 

3.4 Projet de refonte du SIRH
– Dans le cadre du projet d’un SIRH commun à l’ensemble de l’établissement, participation à la conception du cahier des charges et à toutes les étapes de mise en place du nouveau système, qui relèvent de son champ d’expertise,
– Conduite des opérations de réorganisation du processus de paie au niveau groupe, en coordination avec les écoles de l’IMT,
– Contrôle de la cohérence et la fiabilité des données du SIRH, en particulier entre le logiciel de gestion administrative et le logiciel de paie, y compris lors des tests liés à des évolutions.

 

3.5 Activités diverses
– Rend compte des activités et des résultats qui relèvent de ses missions,
– Assure en tant que de besoin toute activité liée à ses compétences et nécessaire à la continuité de service.

FORMATION ET COMPETENCES
Niveau de formation et/ou expérience minimums requis :
– Fonctionnaire de catégorie A, ou
– Diplôme Bac + 5 ou équivalent, ou
– Diplôme Bac + 4 ou équivalent avec une expérience professionnelle ≥ 4 ans, ou
– Diplôme Bac + 3 ou équivalent avec une expérience professionnelle ≥ 6 ans, ou
– Diplôme Bac + 3 ou équivalent avec une expérience professionnelle ≥ 10 ans

Compétences, connaissances et expériences indispensables :
– Maîtrise des techniques et processus de paie publique
– Maîtrise de la règlementation relative à la paie et aux composantes de rémunération (fonctionnaires, agents de droit public, agents de droit privé, stagiaires), aux charges, à la gestion des temps,…
– Connaissance voire maîtrise de l’outil SAP
– Bonne connaissance de la RH publique et notamment de la réglementation en matière de contrats de travail et de statut de la fonction publique
Compétences, connaissances et expériences souhaitables :
– Réalisation de requêtes dans l’outil SAP
– Rédaction de cahiers des charges pour l’évolution de paramétrage de l’outil
Capacités et aptitudes :
– Rigueur et capacité à respecter les délais, capacité d’anticipation
– Capacité d’analyse
– Respect des procédures et de la réglementation
– Capacité à organiser, à rationaliser
– Capacité à traiter des situations d’urgence
– Capacité à rendre compte de façon autonome
– Capacité à animer une équipe
– Capacité à travailler en réseau : des qualités relationnelles, sens de l’écoute et du contact sont nécessaires