L’IMT devient partenaire associé de EIT Health

,
L’IMT devient partenaire associé de EIT Health

En novembre 2017, l’IMT est devenu partenaire associé de EIT Health, programme européen de valorisation de la recherche sur les nouvelles technologies en e-santé. Bernadette Dorizzi, directrice de la recherche et des formations doctorales à Télécom SudParis, nous explique les objectifs de ce partenariat, et comment il contribuera au développement des projets menés au sein de l’IMT sur les thématiques liées à la e-santé.

Qu’est-ce que EIT Health et quels sont ses objectifs ?

EIT Health est un consortium constitué de 50 partenaires principaux (core partners) et de 90 partenaires associés issus de 14 pays de l’Union Européenne. Il regroupe des entreprises comme Air Liquide, Sanofi-Aventis, Siemens Healthineer, des organismes de recherches comme le CEA ou l’Inria et des universités comme l’Imperial College à Londres, l’université de Copenhague ou l’université technique de Munich.

EIT Health est organisé en « nœuds » nationaux, avec une gouvernance européenne. Le nœud français est extrêmement actif, c’est celui qui a gagné le plus de projets l’année dernière !

Ce consortium propose des financements et des mises en relation au sein d’un écosystème constitué de start-up, d’industriels, d’académiques, pour développer et donner une plus grande ampleur aux projets dans le domaine de la e-santé. Par exemple, un chercheur qui met au point un concept peut s’associer à une start-up pour développer un prototype, puis à une plus grosse entreprise qui valorisera et diffusera le dispositif.

D’autres projets, avec de plus gros montants financiers, ont pour objectif la résolution de problèmes sociétaux, comme par exemple l’autonomie à domicile des personnes dépendantes. Ils sont menés par des grandes entreprises en association avec des PME, dont la participation est très valorisée.  L’objectif global est de faire sortir la recherche des laboratoires, pour qu’elle ait un impact plus important pour la société.