Le bâtiment de l’IMT sur le Campus Paris-Saclay

Après une première implantation à Palaiseau au sein de Nano-INNOV en 2012, l’IMT prévoit de s’installer massivement à la rentrée de septembre 2019 sur le Campus Paris-Saclay.

Dans l’intervalle, seront construits les bâtiments destinés à accueillir les activités des étudiants et des personnels de l’Institut.

Ces bâtiments seront de deux types :

  • Les bâtiments destinés au seul usage de l’IMT (Télécom ParisTech, activités de Télécom SudParis, Direction générale de l’IMT)
  • Les bâtiments destinés à un usage mutualisé (avec d’autres établissements du Campus Paris-Saclay)

Les bâtiments spécifiques à l’IMT

La parcelle qui accueillera les bâtiments a été définie en coopération avec l’EPPS (Etablissement public Paris-Saclay).

Située à au sein du quartier de l’Ecole Polytechnique, elle sera voisine de l’Institut d’Optique Graduate School, et d’Horiba, et bénéficiera de la proximité de la future gare multimodale de Palaiseau.

5 équipes d’architectes ont été sélectionnées parmi plus de 120 candidats.

Le lauréat est le cabinet Grafton architects, basé à Dublin (Irlande) et dirigé par Yvonne Farrel et Schelley McNamara.

Les projets de cette équipe se caractérisent par la force et la finesse de leurs architectures, très attachées à la géographie des lieux. Ces spécificités se sont manifestées dans les constructions et projets récents du cabinet : Universita Luigi Bocconi à Milan (Italie), Université Toulouse 1 Capitole en construction, Ecole médicale, résidences, piazza et pergola de l’Université à Limerick (Irlande) et Campus de l’Université d’ingénierie et de technologie (UTEC) à Lima (Pérou).

L’ambition d’une architecture : rythme et transparences

Le projet porte sur un ensemble architectural de 46 200 m² SDO (surface dans œuvre) accessible à tous les étudiants et personnels des établissements d’enseignement et de recherche du campus.

Le projet lauréat s’inscrit parfaitement dans le parti de porosité urbaine initié par l’aménageur Établissement public Paris-Saclay. Très ouvert sur la place centrale du quartier, l’ensemble propose une architecture d’une grande cohésion entre le programme et le contexte dans lequel il s’inscrit.

Sur le plan architectural, la richesse des espaces d’accueil, la grande diversité des circulations avec leurs qualités spatiales (échelle, lumière naturelle, transparence, fluidité), répondent à la dimension du bâtiment.

Au sein de l’atrium, le hall d’accueil distribue les principaux lieux d’échanges et les espaces d’enseignement et de recherche. Les façades révèlent la richesse des espaces intérieurs et le travail minutieux sur les rythmes, les rapports vides/pleins, les transparences à tous les niveaux.