La TUM et l’IMT déploient un réseau commun pour l’industrie de demain

, ,

L’Université Technique de Munich (TUM) et l’Institut Mines Télécom (IMT) Paris ont associé leurs compétences pour préparer ensemble leurs diplômés aux impératifs de l’économie numérique. Dans ce but, les deux institutions proposent aux étudiants des projets de recherche communs et des universités d’été. Cette initiative devrait plus tard s’étendre également à d’autres établissements scientifiques et industries partenaires. La TUM et l’IMT présenteront ensemble le nouveau programme à l’occasion de la conférence franco-allemande sur le numérique qui se tiendra le 13 décembre à Berlin.

La transition numérique de l’industrie, les avancées de la recherche et des applications du Big Data, l’Internet des objets et les cursus d’études du numérique sont les principaux axes de contenu de cette nouvelle initiative franco-allemande. Les deux pays considèrent que cette évolution radicale des domaines scientifique, économique et sociétal pourra créer des occasions uniquement si la formation et la recherche se mettent rapidement au diapason, et si la compétitivité de l’économie européenne peut en tirer profit.

« Notre premier objectif consiste à préparer ensemble nos diplômés d’excellence aux exigences de l’économie numérique, de leur fournir les armes dont ils auront besoin. Nous allons donc développer la recherche et la formation dans le partenariat franco-allemand, dans le cadre d’une Académie franco-allemande pour l’industrie de demain », a précisé  Hannemor Keidel, vice-présidente de la TUM, également mandatée par le président pour les relations scientifiques avec la France.
Au terme d’une année de planification et de travaux préparatoires, plus de 30 scientifiques de la TUM et de l’IMT ont défini à ce jour six domaines de recherche prioritaires :

  • Architecture blockchain hybride pour la sécurité des applications industrielles, des fichiers cryptés se renforçant mutuellement, dans lesquels toutes les transactions sont enregistrées ;
  • Communication intermachines sécurisée dans l’Industrie 4.0
  • Industrie sans frontières : la transformation organisationnelle dans l’Industrie 4.0
  • Environnements cyber-physiques intelligents dans l’Industrie 4.0, pour les véhicules autonomes et l’Internet des objets
  • Véhicules autonomes et Big Data dans les applications automobiles
  • « Le facteur humain dans la conception des systèmes coopératifs », robots et automobiles développés pour et autour de l’homme, en production et en logistique.

Les enseignements communs prévoient des Universités d’été pour les étudiants, mais prévoient également un programme de « Micro Masters » sur la base des nouveaux cours en ligne MOOC (Massive Open Online Courses), ainsi qu’un programme commun Executive Master pour les diplômés possédant une expérience professionnelle.

En savoir plus sur l’Alliance Industrie du futur