La Chaire Valeurs et politiques des informations personnelles regroupe depuis 5 ans une équipe pluridisciplinaire de chercheurs de l’IMT (Télécom ParisTech, Télécom SudParis et Télécom Ecole de Management) travaillant à la fois sur les aspects juridiques de régulation et de conformité, techniques de sécurité des systèmes et des données, économiques de partage des informations personnelles, et philosophiques de responsabilisation et d’anticipation des conséquences sociétales.

Qwant et Sopra Steria rejoignent ainsi les partenaires de la Chaire : Groupe Imprimerie Nationale, BNP Paribas, Dassault Systèmes, la CNIL et DNISIC.

Pour la coordinatrice de la Chaire, Claire Levallois-Barth (Télécom ParisTech), « le respect de la vie privée des utilisateurs de plateformes informatiques est le point central des préoccupations de notre Chaire. C’est pourquoi nous sommes heureux d’accueillir Qwant, premier moteur de recherche français qui protège la vie privée de ses utilisateurs en ne stockant pas leur données personnelles, et Sopra Steria qui met un point d’honneur à offrir un service de qualité respectueux des données personnelles de ses clients. »

Pour le président de Qwant, Eric Léandri : « Qwant est particulièrement heureux de rejoindre et soutenir la Chaire Valeurs et politiques des informations personnelles de l’IMT. Elle apporte en effet une expertise pluridisciplinaire précieuse sur des enjeux croissants qu’elle aborde sous des angles à la fois technologiques, économiques, juridiques ou encore philosophiques. En devenant partenaire de cette Chaire reconnue pour la qualité de ses travaux et de ses chercheurs/chercheuses, Qwant souhaite contribuer activement à un tel espace de réflexion approfondie sur les enjeux éthiques qui nous animent chaque jour, et favoriser la promotion de normes et de technologies qui permettront de minimiser les traitements de données et leur impact sur la vie privée des individus, sans compromis sur la qualité des services offerts. »

« Ce partenariat s’inscrit pleinement dans notre démarche d’ouverture aux écosystèmes innovants, qu’il s’agisse de start-up ou de centres de recherche, et dans notre volonté continue de nous adosser à des acteurs qui traitent de sujets qui sont au cœur des préoccupations de nos clients – je pense, par exemple, à la privacy », explique Guillaume Blot, Chief Digital & Innovation Officer et ExCom Member chez Sopra Banking Software. « C’est aussi une formidable opportunité d’être au plus près de doctorants dotés de compétences technologiques de haut niveau, associées à d’autres disciplines telles que l’économie, le droit ou encore les sciences humaines. »