La communauté scientifique internationale nous alerte régulièrement et depuis longtemps sur les questions de climat et de biodiversité avec un constat de plus en plus alarmant. Il semble que « nous assistions à la gestation d’une tragédie bien annoncée dans une forme d’indifférence » avec une inaction collective, qu’il s’agisse des gouvernants mais aussi de la société civile. Combien de temps alors pourrons-nous nous en accommoder ? Quelle position individuelle et collective prendre lorsque des décisions de court terme prévalent majoritairement sur les enjeux de moyen et de long terme, et préemptent ainsi l’avenir ? La désobéissance civile, comme l’ont exercé Henri Thoreau, Ghandi ou encore Martin Luther King est-elle une voie à suivre, à s’approprier collectivement ?
à Polytech Nantes, rue Christian Pauc, Nantes