Les doctorantes, doctorants, chercheurs et chercheuses en début de carrière sont invités à participer à cette école d’été, qui se déroule dans le cadre d’une collaboration entre des institutions françaises et allemandes : Mines Saint-Étienne, université Jean Monnet, université technique de Munich, université de St. Gallen et université de Nuremberg. L’école d’été est soutenue par l’Académie franco-allemande pour l’Industrie du Futur et l’Université franco-allemande. Elle aura un format unique où les participants travailleront intensivement sur des cas d’usage concrets issus de l’industrie. La moitié de l’école d’été sera consacrée à des sessions pratiques, tout en donnant un aperçu des bases théoriques et de l’état de l’art qui sous-tendent les expérimentations. Le nombre de participants sur le site est limité à 40 personnes. La participation en ligne illimitée.

à Saint-Étienne et en ligne