1. Présentation de l’école et de l’institut Mines-Télécom

Fondée en 1816, l’École Nationale Supérieure des Mines de Saint-Étienne (Mines Saint Étienne) est l’une des écoles d’ingénieurs françaises les plus renommées. Elle totalise 2000 étudiants et chercheurs en formation (dont 1700 élèves ingénieurs et 170 doctorants) et 420 personnels (dont 150 enseignants-chercheurs) et représente un budget d’opérations de 55 M€ (incluant 8 M€ opérés par des partenaires privés).

L’école est implantée sur trois campus à Saint-Étienne (Loire : campus historique, campus Fauriel et campus Hôpital-Nord) et un campus à Gardanne (Bouches-du-Rhône : campus Georges-Charpak-Provence ouvert en 2003). L’école s’appuie également sur le Campus Industriel de Saint-Étienne, principalement pour les formations en apprentissage. Elle dispose de 2 structures d’incubation et de 2 résidences étudiantes, dont une en gestion directe. Elle abrite l’agence comptable secondaire « sud » de l’IMT (comprenant, outre
Mines Saint-Étienne, IMT Mines Albi et IMT Mines Alès).

L’école délivre 5 diplômes d’ingénieur, dont deux sur accès principal CPGE : ingénieur Civil des Mines (ICM, diplôme généraliste historique, concours CCMP), ingénieur de spécialité microélectronique et informatique (ISMIN, concours CCMT) et quatre diplômes par la voie de l’apprentissage dans les spécialités : génie industriel, génie des installations nucléaires, valorisation énergétique et systèmes embarqués (recrutement principal sur DUT).

L’IMT a été fondé le 1/3/2012. Son périmètre et son organisation actuels sont régis par un décret du 14 novembre 2016. L’institut compte 8 écoles (7 écoles d’ingénieurs, 1 école de management) et deux filiales (GIE Eurecom à Sophia-Antipolis et GIP InSIC à Saint-Dié-des-Vosges). Son organisation est 2 inspirée du modèle des universités collégiales. Les Chiffres clés de l’IMT : 12100 étudiants (3100 U., 8000 G., 1000 autres), 2350 personnels permanents dont 1150 E/C et scientifiques, budget consolidé de 350 M€ dont 40% de ressources propres

2. Positionnement stratégique

L’école repose sur quatre piliers : qualité des étudiants, qualités scientifiques et techniques, capacité à résoudre des problèmes complexes, développement des talents de management et une expérience de l’entreprise. Ecole historique, recrutant sur le concours Mines Pont, par son excellence, son histoire ses ressources et son potentiel scientifique et éducatif, l’école a vocation à figurer parmi les 10 à 15 premières écoles d’ingénieurs en France. Elle se retrouve cependant aujourd’hui à faire face à plusieurs challenges, résultant des grandes transitions en cours : numérique, industrielle et écologique.

3. Priorités du mandat

Le mandat doit être guidé par plusieurs principes:
– l’ambition : l’école doit nourrir des ambitions à l’égal des plus grandes parmi ses concurrentes, à la mesure ses moyens, de sa capacité de mobilisation de ressources propres, et du développement de partenariats gagnant-gagnant,
– la créativité et l’innovation : forte de son socle scientifique et technique, l’école doit s’investir dans l’exploration et l’expérimentation de projets innovants, dans les domaines éducatif, scientifique et managérial

Le directeur, placé sous l’autorité du directeur général de l’IMT, mettra en pratique ces principes et qualités sur les objectifs suivants, sachant que la tenue des objectifs du COP et de la stratégie de l’école, elle-même inscrite dans la stratégie d’ensemble de l’IMT constituent la toile de fond :
– marketing et adaptation de l’offre scientifique,
– projection sur la métropole de Lyon,
– nouveaux relais de croissance pour la recherche partenariale avec les entreprises,
– augmentation significative du mécénat alumni, par une forte implication dans le cadre de la Fondation Mines-Télécom.

4. Profil des candidatures

Cadre dirigeant du secteur public (A+) ou privé. Minimum 15 ans d’expérience. Diplôme d’ingénieur ou plus.

Qualités requises pour le poste :
– Capacité de management et de leadership,
– Vision stratégique,
– Qualités opérationnelles (délais, livrables et modèle économique),
– Mobilisation, réactivité et mobilité,
– Adhésion au collectif,
– Une expérience personnelle des relations avec les entreprises innovantes et/ou de la
formation et/ou de la recherche sera appréciée,
– Une expérience professionnelle dans le contexte d’entreprises sera un plus,
– Capacités rédactionnelles et de synthèse,
– Aptitude à la communication et pratique des médias.

L’institut Mines-Télécom favorise l’égal accès des hommes et des femmes à l’ensemble des offres d’emploi.

5. Modalité de dépôt des candidatures

Le poste sera à pouvoir à compter du 15 juillet 2019.
Le dossier de candidature doit comporter au moins une lettre de motivation et un curriculum vitae détaillé. Il doit être adressé au plus tard, le 17 mai 2019 à : Monsieur le chef de la mission de tutelle des écoles
Conseil général de l’économie
Ministère de l’économie et des finances
Bâtiment Necker – Télédoc 798
120, rue de Bercy
75272 PARIS CEDEX 12

Une copie sera adressée par messagerie électronique à : secretariat.tutelle@finances.gouv.fr
Pour toute information complémentaire, contracter M. Vincent Théry, chef de la mission de tutelle des écoles, téléphone 01 53 18 52 49, courriel : vincent.thery@finances.gouv.fr