Poste à pourvoir en CDI

Localisation : IMT- 19 rue Marguerite Perey – 91120 PALAISEAU
Entité/ Service : Direction Générale / Direction de l’Enseignement l’International (DEI)
Poste du supérieur hiérarchique : Directrice de l’enseignement et de l’international
Catégorie –métier du poste : II – G (Cadre administratif et de gestion)
Catégorie des agents pouvant postuler : II

Pour tout renseignement :

Madame Frédérique VINCENT
Directrice de l’Enseignement et de l’International
01 45 81 79 65 – frederique.vincent@imt.fr

Monsieur Marc MORELLI
Responsable du pôle Développement des compétences, Emploi et Rémunération
01 45 81 74 53 – marc.morelli@imt.fr

Pour candidater : CV et lettre de motivation à emploi@imt.fr

1. ENVIRONNEMENT DU POSTE

L’Institut Mines-Télécom (IMT) est une des premières forces en France dans l’enseignement supérieur et la recherche en ingénierie et numérique. Les activités de l’IMT se déploient au sein de grandes écoles d’ingénieurs et de management : IMT Atlantique, IMT Lille Douai, IMTMines Albi, IMT Mines Alès, Mines Saint-Étienne, Télécom Paris, Télécom SudParis et Institut Mines-Télécom Business School.

De nouvelles attentes des parties prenantes (étudiants, entreprises, écoles, société) et de nouvelles pratiques pédagogiques mobilisent une multiplicité d’acteurs afin de s’adapter aux différentes évolutions : nouveaux apprenants, nouveaux besoins, transitions numérique, industrielle,
énergétique, environnementale, …

Face à l’accélération de ces évolutions, l’IMT a inscrit dans sa stratégie 2018-2022 la prise en compte des différentes transitions ainsi que l’innovation/entrepreneuriat au sein des formations. Elle intègre également l’intérêt de « développer notre offre de formation par et pour l’innovation avec les entreprises commanditaires » (Axe 3 de la stratégie) et par la même contribuer au développement économique des écoles. L’ensemble des actions mises en œuvre aura pour objectif la conduite du changement, la mutualisation, la diffusion et la valorisation.

La direction de la formation au sein de la direction générale de l’IMT s’attache à observer, à comprendre et à accompagner les évolutions des besoins des entreprises et de la société afin de les traduire en actions de formation indispensables pour demain.

D’ores et déjà, l’IMT fait partie des lauréats de l’appel à projets (AAP) « Disrupt’Campus » dont le principe est d’inciter les établissements d’enseignement supérieur à former les étudiants à l’innovation et l’entrepreneuriat dans l’économie numérique en les faisant travailler en mode projet sur des problématiques d’innovation réelles, rencontrées par des entreprises. Le second effet attendu des écoles est de contribuer ainsi à la transformation numérique des entreprises et notamment des PME.

La forte autonomie des écoles sur les champs de la formation implique pour la mise en œuvre de la stratégie un certain nombre d’éléments : associer très en amont de multiples et différents acteurs, prendre en compte leurs spécificités et leurs orientations écoles, co-définir les actions collectives en associant les différents acteurs terrain qui les mettront en œuvre, fonctionner avec un pilotage partagé DG/écoles.

Le/la chargé(e) de mission sur les Formation/Innovation/Entreprises travaillera au sein de la Direction de l’Enseignement et de l’International(DEI), sous la responsabilité de la Directrice de l’Enseignement et l’International et en relation avec la Direction des Formations. Il/elle travaillera de manière transverse avec l’ensemble des acteurs de la DEI ainsi qu’avec la Direction de la Recherche et de l’Innovation et en étroite collaboration avec les écoles.

2. MISSIONS

– Assurer une veille interne et externe sur les métiers et les compétences de demain
– Structurer et piloter un observatoire des métiers et des compétences
– Contribuer au plan de communication et assurer la valorisation interne et externe des actions menées
– Contribuer au Comité de Domaine Formation et aux activités de la DEI

3. ACTIVITES

3.1 Assurer une veille interne et externe sur les métiers et les compétences de demain

– Assurer une veille documentaire sur les métiers et les compétences ainsi que sur les enjeux des différentes transitions
– Identifier les ressources et savoir-faire des écoles IMT et animer des groupes de travail internes
– Mener des enquêtes : Baromètres des métiers, Enquête insertion des jeunes diplômés des écoles de l’IMT, …
– Participer à des collectifs et groupes de travail externes en vue d’identifier les besoins des entreprises
– Produire des études et synthèses régulières

3.2 Structurer et piloter un observatoire des métiers et des compétences

Coordonner des projets sur le thème des métiers et des compétences (notamment les programmes du PIA « OSONS L’INDUSTRIE DU FUTUR » et « MOOC « Ose l’industrie du futur ») : conception, ingénierie pédagogique, modélisation, relations écoles, relations partenaires…
– Organiser, co-animer et assurer le secrétariat des comités de pilotage du projet
– Assurer la conception pédagogique des projets
– Contribuer à la production des livrables
– Réaliser le suivi de l’exécution du planning et du budget, effectuer le reporting auprès des directions concernées
– Contribuer à la gestion de la relation contractuelle avec les différents opérateurs (ANRU, Caisse des dépôts…)
– Veiller au respect des engagements contractuels (livrables, aspects financiers, etc.)
– Coordonner les actions menées par la DG et les écoles, constituer et animer des groupes de travail en tant que de besoin

Initier de nouveaux projets en appui à l’Observatoire des métiers et des compétences
– Identifier des champs d’intervention
– Elaborer des dossiers à soumettre
– Rechercher au besoin des financements (PIA, entreprises…)
– Piloter l’avancement opérationnel des projets
– Mettre en dynamique le réseau des écoles IMT, et accompagner leurs besoins
– Développer un réseau d’acteurs partenaires

3.3 Contribuer au plan de communication et assurer la valorisation interne et externe des actions menées

En lien avec la direction de la communication de la DG et des écoles :
– Assurer des mises à jour régulières sur les différents contenus produits et diffusés (site
« métiers et compétences », blog, compte Twitter,…)
– Suivre la construction d’une plateforme collaborative ad hoc
– Participer à la notoriété de l’IMT à travers l’élaboration d’un plan de communication ainsi que
le suivi et l’alimentation en contenu en externe

3.4 Contribuer au Comité de Domaine Formation et aux activités de la DEI

– En concertation avec la direction de la formation, préparer les ordres du jour et rédiger les compte-rendus
– Suivre certaines actions décidées en comité de domaine
– Participer à et, le cas échéant, animer des groupes de travail issus de ce comité de domaine
– Mener des actions diverses selon les besoins (propriété intellectuelle, …)

4. FORMATION ET COMPETENCES

Niveau de formation et/ou expérience requis :
– Diplôme Bac + 5 ou équivalent, avec expérience professionnelle ≥ 5 ans

Compétences, connaissances et expériences indispensables :
– Pilotage de projets, Animation de groupes de travail
– Bonne connaissance du monde des grandes écoles de l’enseignement supérieur
– Bonne connaissance de la gestion des achats publics / prestations
– Bonne connaissance des dispositifs d’appels à projets et de leur exécution

Compétences, connaissances et expériences souhaitables :
– Connaissance des pratiques collaboratives, notamment des plateformes collaboratives et des outils collaboratifs
– Intérêt pour les questions de transformation numérique des entreprises et les écosystèmes d’innovation
– Connaissance de l’environnement européen voire international (possibilité d’avoir une vision plus systémique des sujets abordés)
– Rédaction d’expression de besoin et d’appel d’offre
– Gestion de l’événementiel
– Connaissance de langues étrangères et maîtrise de l’interculturalité

Capacités et aptitudes :
– Autonomie, initiative, curiosité
– Capacité d’écoute et pédagogie
– Goût et aptitude pour le travail en équipe
– Rigueur, méthode et sens de l’organisation
– Facilité à construire et entretenir des relations humaines de qualité
– Capacité à avoir une vision synthétique et la présenter

Spécificité du poste :
– Travail avec un réseau de représentants d’écoles répartis sur tout le territoire national
– Mobilité du poste avec des déplacements en France ou à l’étranger à prévoir
– Hétérogénéité des écoles (niveau de maturité, domaines de spécialisation, environnement
local) et nécessité de s’inscrire dans une trajectoire commune
– Contexte d’un projet lauréat d’un AAP, contraintes associées